Le portrait de novembre : La Bergerie des Rêves

Tous les mois, nous partons à la rencontre d'un(e) professionnel(le) pour qu'il/elle nous parle des initiatives qu'il/elle a mis en place pour favoriser un oenotourisme durable au sein de sa structure et/ou au cœur de son activité.

Ce mois-ci, ce sont Elodie et Alexandre Léger, présidente et directeur, de La Bergerie des Rêves, qui nous partagent leur expérience.

Le portrait de novembre

LA BERGERIE DES RÊVES

(Hébergement à Puéchabon)

BERGERIE DES REVES
BERGERIE DES REVES
Salon Bergerie des Rêves

Quelle(s) initiative(s) en lien avec le tourisme durable avez-vous mis en place ?

Voilà plus de 2 ans que nous mettons l’écologie et la préservation du patrimoine au cœur d’un nouveau projet : réveiller une ancienne bergerie en ruine, propriété de la mairie de Puéchabon, pour y créer un écogite de groupe ! Ce projet fut sélectionné par la mairie pour dynamiser l’attractivité du village. Une solution innovante sur le territoire pour permettre la rénovation du patrimoine communal. En 2018, nous avons signé un bail emphytéotique de 35 ans et crée la SAS Les Bois Dormants pour professionnaliser ce projet. Depuis 2 ans nous rénovons la bâtisse, en prenant soin de préserver son écosystème et son intégration paysagère ; de la vêtir de matériaux sains et naturels en provenance de fournisseurs locaux pour une res­ponsabilité sociétale et environnementale.

Dans le cadre de l’AAP « Création d’hébergements de groupes » lancée par le GAL Cœur d’Hérault en 2018, la transformation de la bergerie en gîte de groupe a été cofinancée par le Département de l’Hérault et LEADER. Intéressées par notre démarche sociale et solidaire, sans spéculation foncière, France Active et Initiative Cœur d’Hérault nous apportent également leurs soutiens.

Idéalement situé à 7 km de la Maison du Grand Site Gorges de l’Hérault, la création de cet écogite de groupe est apparue nécessaire au développement des activités de pleine nature et au développement des activités d’œnotourisme menés par la démarche collective du Label Vignobles  & Découvertes. Cet écogite permettra de structurer l’accueil de groupes sur plusieurs jours et permettra le dévelop­pement de projet multiculturels et inter-filières. Outre les activités d’itinérance GT34, la forte dynamique autour des vins, des paysages, du patri­moine et des hommes, notre territoire dispose d’atouts majeurs pour le pratique d’activités nautiques (lac du Salagou, fleuve Hérault) et d’activités « à corde » (escalade, spéléologie…) attirant des clien­tèles de groupes de pratiquants (clubs…).

La bergerie des Rêves écogite de groupe, sera le point d’ancrage idéal pour découvrir ou accueillir les nombreux savoir-faire & mettre en valeur les produits locaux tout en répondant aux enjeux du Grand Site de France Gorges de l’Hérault.

Nous avons défini un programme d’actions, en cours et pour les années à venir, afin de favoriser l’expérience du touriste et porter attention à la gestion du temps :

  • Aménagement d’un cheminement sensoriel inclusif qui permette à tous de prendre le temps de sentir et ressentir la garrigue, jouir de la faune et de la flore. Il disposera d’aires de repos, de points de vue et sera accessible aux personnes handicapées ou âgées.
  • Aménagement d’un espace bien-être en plein air : après une journée de vélo ou rando, prendre le temps de se ressourcer dans un sauna ou prendre un bain de nature chauffé à 38°dans un bain nordique
  • Agencement d’un filet de contemplation (filet de repos) dans une mezzanine vue sur la cime des arbres qui invite à prendre le temps de lire, méditer, rêver.
  • Agencement d’un coin cuisine extérieur avec l’achat des brasero/plancha et d’un four à pain au feu de bois, afin de proposer des démonstrations culinaires animées par des chefs professionnels locaux, proposer des accords mets et vins
  •  Installation de panneaux solaires sur le toit afin de produire une électricité d’énergie renouvelable pour une sobriété et une efficacité énergétique des équipements
  • Installation d’un paddock qui permettra d’accueillir les chevaux des randonneurs


En quoi est-ce important pour vous ?

En ce qui concerne la rénovation des bâtiments, notre démarche durable s'inscrit dans la continuité de ce que faisait les "anciens ".  À l'époque de la construction de la bergerie, on construisait les maisons avec les ressources locales, avec des cailloux du bois de la terre ; c'était sain et naturel ; quand on démoli tout peut rester sur place ou être réemployer. On a voulu faire de même pour montrer que c'est encore possible d'utiliser des matériaux naturels et sains pour l'environnement. 

Nous aimons prendre soin des bâtiments en ruine qui ont traversés les temps, les rénover avec amour et passion c'est un peu comme si on les réveillait (c’est de là qu'est né le nom de la société " les bois dormants" en référence à la belle au bois dormant). Contrairement aux constructions neuves, leurs murs ont une histoire à raconter. On a réalisé les travaux nous-même, ça a pris du temps (3 ans) mais aujourd’hui il y a une atmosphère vraiment particulière qui s’en dégage, c’est authentique.  Quand on accueille nos hôtes, ils sont souvent curieux de connaître l'histoire du gîte, parler d'une bergerie ça nous amène forcément au thème du pastoralisme et de la transhumance, sur le Larzac et on arrive rapidement sur le sujet de l’AOP Terrasses du Larzac (notre préférée) et on leur montre notre vinothèque...

En accueillant des clientèles dans un gite écoresponsable on fait en quelque sorte la "Promotion" du développement durable ; on leur montre que c'est possible par exemple d'adapter des chasses d'eau à double réseaux (eau de pluie + ou du réseau classique), de récupérer l’eau de pluie grâce à un système de cuve enterrée, de se passer de climatisation par une forte isolation et des choix stratégiques : on a décidé de se passer de fenêtre de toit et de faire entrer la  lumière uniquement  par les ouvertures orientées au nord, de leur proposer une baignade dans une piscine naturelle. On les sensibilise au tri des déchets ; on leur facilite la possibilité d'acheter local (liens de producteurs sur notre site internet et la vinothèque à disposition pendant leur séjour) 

 

Quel est votre intérêt pour l'oenotourisme ? Pourquoi avez-vous rejoint le réseau Vignobles & Découvertes ?

Ici on a un fleuve et du vin ! On peut dire que " le vin coule à flot ". Le fleuve et le travail de la vigne ont façonné le paysage, on ne peut pas visiter notre territoire sans raconter l'histoire du vin, quoi de mieux pour le raconter que de le faire goûter ? Personnellement, on est séduit par l'AOP TERRASSES DU LARZAC, et puis c'est une appellation dont plus de 75% des domaines sont en bio et à taille humaine, puisque 90% d’entre elles sont comprises entre 8 et 20 hectares. Et enfin "Larzac", pour nous, est synonyme de lutte et de résistance et nous on a envie de lutter contre le changement climatique offrir un gite écologique c'est notre manière à nous de lutter. 

Le lien c'est le "local " on a créé des partenariats avec des vignerons locaux ; qui travaillent leurs vignes dans le respect de la nature et des écosystèmes. On propose leurs vins dans une vinothèque en libre-service (comme le minibar d'une chambre d'hôtels). Nos hôtes ont tout le temps pendant leur séjour de déguster entre amis, et s'ils craquent sur un vin ils passent au domaine.

Vinothèque Bergerie des Rêves
Cuisine Bergerie des Rêves
Elodie et Alexandre Léger - Bergerie des Rêves
  • Pays Coeur d'Hérault
  • LEADER
  • Conseil Départemental de l'Hérault
  • Hérault Tourisme
  • Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc
  • Office de Tourisme Saint-Guilhem-le-Désert Vallée de l'Hérault
  • Office de Tourisme du Lodévois & Larzac
  • Office de Tourisme du Clermontais