J'ai testé pour vous : les Vendanges gourmandes !

J'ai testé pour vous : les vendanges gourmandes !

Amélie Vendanges gourmandes

Amélie Gobin

Animatrice Vignobles & Découvertes

"Curieuse, bonne vivante et un brin casse-cou, j'aime passer mon temps libre en plein air, et profiter de mes proches autour d'une bonne table."

Le 17 septembre 2019


Dimanche dernier, j'ai participé au 18e Vendanges gourmandes du Château Bas à Aumelas. Une journée sous le soleil, en toute simplicité. Après un accueil café  sous le signe de la bonne humeur, armée de mon seau et de mon sécateur, je suis partie avec les autres vendangeurs d'un jour sur une parcelle de grenache blanc.  Rigolade, entraide, petits et grands mettent du cœur à l'ouvrage... À 11h, nous faisons la pause casse-croûte comme à la belle époque dans un cadre enchanteur. Puis nous repartons dans les vignes pour finir notre rangée. La matinée se termine avec les explications avisées du vigneron, suivie d'un apéro avec les vins du domaine sur la terrasse et d'une bonne paëlla. Miam... La journée se clôture par une visite du caveau. Bref, une journée au top, pour prolonger encore un peu l'été...



Pratique : Les vendanges gourmandes se déroulent tous les ans mi-septembre. Coût : 22€/pers (Nombre de places limité !)

Plus d'infos sur Château Bas ICI.

 

Et pour lire mon récit détaillé, c'est juste en dessous ⬇️


***

Dimanche 15 septembre, 8h30. Une fois n'est pas coutume, je suis débout et bien réveillée !

Après avoir entendu de nombreux échos sur les éditions précédentes des Vendanges Gourmandes au Château Bas à Aumelas, je me suis inscrite pour y participer cette année. Les vendanges, une grande première pour moi...

Arrivée au caveau, Goeffroy et Jean-Philippe d'Albenas, les propriétaires et vignerons du domaine, sont là pour accueillir les participants avec croissants  et pains au chocolat.

Je me présente et l'on me tend : mon seau, un sécateur et un chapeau... Ce dernier ne sera pas de trop, le soleil est lui aussi bel et bien au rendez-vous !

Accueil vendanges


Avant de partir dans les vignes, Geoffroy nous fait un topo sur l'intérêt des vendanges manuelles (contrairement aux machines, on peut sélectionner les grappes) et nous explique comment nous allons procéder, tableau à l'appui ! 8 rangées, 6 vendangeurs de chaque coté des rangées, le tracteur dans l'allée centrale et 6 porteurs pour déverser les seaux dans la benne du tracteur. Enfin dernières consignes : faire en sorte que chaque ligne avance en rythme, sans bien sûr se couper les doigts !

Allez zou,  aujourd'hui nous vendangeons le grenache blanc.


Je pars avec la première vague de vendangeurs. L'ambiance est bon enfant. Il y a des habitués, des familles (les 3 générations!) qui viennent chaque année, des bandes de copains et des petits nouveaux comme moi ! Nous avons tous envie de bien faire, apporter notre petite contribution et profiter simplement de l'instant présent.



c'est parti pour les vendanges

Nous remontons le rang au son des "porteurs, porteurs" et goûtons de temps à autre un grain de raisin (très important). Il est sucré à souhait, un délice.

Arrivés au bout de notre rangée, Geoffroy nous demande si nous avons des questions. Couleur du raisin, sécheresse, terrain...tout y passe ! Après ces explications nous repartons motivés plus que jamais faire une nouvelle rangée. Cette fois-ci, ça descend ! On se baisse, on se plie, on inspecte, on coupe, on porte...l'exercice est sportif et le soleil cogne de plus en plus. Une fois en bas, on nous annonce que l'heure du casse-croûte vigneron (comme il se faisait autrefois) a sonné. Super ! Il est 11h, et j'ai un petit creux. Nous remontons au belvédère pour grignoter un morceau. La vue est top ! De là haut, on voit les Terrasses du Larzac, le Pic Saint Loup et même la mer paraît-il quand le ciel est dégagé. Je me fais un sandwich  fromage saucisson et l'accompagne d'un verre de blanc "le Barathym".  La pause est revigorante et le paysage sublime.

Nous repartons dans les vignes pour terminer ce que nous avons commencé, mais très vite on nous dit d'arrêter, la cuve est déjà pleine, nous avons été trop efficaces  il faut croire :) Nous bennons nos dernières récoltes dans le tracteur et suivons Geoffroy  qui nous emmène voir une autre parcelle.

Vendanges
casse-croûte vendanges gourmandes
Casse-croûte dans les vignes
On benne

Là, il nous présente la philosophie du domaine et les différentes étapes de plantation des vignes. L'importance du sol,  la sélection des bourgeons et  la taille sont aussi évoqués. Le domaine qui est totalement en bio a à cœur de préserver l’environnement et de travailler en adéquation avec l'écosystème. Brebis, ruches, chauves-souris se trouvent sur le domaine. De même, la technique de la confusion sexuelle est utilisée par les vignerons. Elle consiste à lutter contre les insectes ravageurs en déposant dans les parcelles de vignes des diffuseurs de phéromones de synthèse émises par les femelles. Ces phéromones envoient des faux signaux aux mâles qui sont incapables de localiser les femelles et de ce fait, empêche la multiplication des ravageurs.


Vignes
Tracteur Vendanges gourmandes
Eraflage

Les explications terminées, nous nous redirigeons vers le caveau. Avant de nous rendre sur la terrasse pour le repas, nous nous arrêtons en chemin pour voir l'érafloir en marche . Cette machine sert à séparer les grains de raisin de la rafle, support vert et ligneux qui soutient la grappe. Cette étape n'est pas obligatoire, ils s'agit d'un choix des vignerons. Certains domaines laissent macérer les grappes de raisin entières. Jean-Philippe et Geoffroy ont décidé de l'enlever pour apporter plus de rondeur à leur vin (la rafle peut donner un goût astringent). Puis, nous nous dirigeons vers le pressoir en bois, d'où l'on voit couler le tout premier jus de notre récolte. On le goûte..Mmmmmm

La visite s'arrête là, c'est l'apéro ! Pour la version plus détaillée, ce sera l'après-midi...

Je profite du jardin qui est ombragé avant d'aller grignoter sur la terrasse. Le cadre est reposant avec la vue sur la garrigue, et la façade de la bâtisse recouverte de lierre est magnifique (ça donnerait presque envie de se marier ici !). Les amuses-bouche sont délicieux, l'atmosphère est décontractée. Je discute avec les uns et les autres.

Puis vient le repas, c'est paëlla ! Je m'installe à côté d'inconnus, qui ne le resteront pas très longtemps. L'ambiance est à la rigolade et à l'échange. Je ne vois pas le temps passer...Il est déjà 16h !

Nous partons faire la visite de la cave avec un petit groupe, et c'est déjà la fin.

Je repars enchantée de cette journée où simplicité, rencontres et nature ont été les maîtres mots.


On ne m'avait pas menti, les vendanges gourmandes...c'est vraiment quelque chose à faire !

Chapeau-Jardin Château Bas
Apéro vendanges gourmandes
  • Pays Cœur d'Hérault
  • Tous les partenaires