Les Paysages

Pour plus d'infos, téléchargez le carnet "Patrimoine viticole en Pays Cœur d'Hérault"

Paysage viticole - Terrasses du Larzac
Paysage viticole - Pic de Vissou
Paysage viticole de ruffes

Paysage viticole de schiste et en cuvette

La géologie bouleversée des monts de Cabrières a édifié un site en forme de cirque quasiment fermé et terroir réputé depuis des siècles. Les vignobles y sont répartis au milieu de garrigues et de bois, sur les éboulis schisteux des écailles de Cabrières adossés au pic de Vissou (480 mètres).

Paysage viticole de terrasses et d'empierrement

Sur les contreforts du Larzac les terrasses de vignobles ont permis de stabiliser les éboulis calcaires du Larzac et de bonifier le sol par un long travail d'empierrement, marquant ainsi l'ensemble du paysage. L’horizontalité des murets bordant les parcelles se coupe avec les clapas verticaux, créant un maillage géométrique des pentes.

Paysage viticole de ruffes

Les sols rouges du Salagou trouvent leur origine à la fin de l'ère Primaire où le climat chaud devient plus sec, favorisant l'oxydation des sels de fer présents dans les sols. Les ruffes, des grès fins oxydés, sont arrachés aux reliefs de la montagne hercynienne et s'accumulent sur des épaisseurs pouvant dépasser 2 000 mètres. Une partie de ces ruffes, âgées de 250 millions d'années, est aujourd'hui conquise par la vigne. Celle-ci occupe en particulier la rive sud du lac et les fonds aplanis du ruisseau du Salagou à l'amont.

Paysage viticole de promontoires et de coteaux

Lorsque la vigne atteint les bords de plaine, elle occupe les piémonts des reliefs, composant des paysages particulièrement remarquables où vignes et garrigues se rencontrent.

Paysage viticole de plaine bordé de collines

Bordée par de hauts reliefs, la plaine viticole autour de Gignac présente un paysage de piémont remarquable où la vigne occupe l'essentiel des cultures. Localement, elle se mêle à des tâches de garrigues à la faveur de reliefs et d'affleurements calcaires, ainsi qu'à des oliveraies. L'ensemble dessine alors des paysages particulièrement soignés, jardinés et de grande qualité.

Une diversité de paysages viticoles

Introduite au Ve siècle avant J-C. par les Phocéens depuis le port d'Agde, la vigne s'est fortement développée en Coeur d'Hérault, bénéficiant de terroirs diversifiés issus de la variété des sols et des reliefs. Le vignoble occupe aujourd'hui près de 20% des sols.




Sur près de 1300 km2, le Coeur d'Hérault offre une incroyable palette de paysages remarquables et protégés propices à l’émerveillement et au dépaysement. Ils s’inscrivent dans une démarche de développement durable visant à concilier accueil des nombreux visiteurs et préservation des lieux. Au-delà de ces sites, la destination « Languedoc, Cœur d’Hérault » présente des paysages agricoles soignés, esthétiques, qui sont les garants du cadre de vie.

  • Pays Cœur d'Hérault
  • Tous les partenaires